Ces citoyens qui nourrissent nos espaces collaboratifs

Thérèse et Marie Louise, 4 bras bénévoles au Pays des 4 bras …

Elles ont la septantaine rugissante, elles sont amies depuis plus de 15ans… et elles écument les associations avec leurs sourires, leur flamboyante énergie et une inaltérable envie de donner des coups de mains et de profiter de la vie !

 

Thérèse est née à Loupoigne, mais c’est à Villers-la-Ville qu’elle gérait son salon de coiffure. Marie Louise, elle, est de Genappe et c’est à Nivelles qu’elle travaillait. Elles se sont connues au Centre Sportif de Genappe, au club de gym.

Thérèse est de tous les coups ! Elle fait la navette entre Villers-la-Ville et Genappe. C’est en surfant sur internet qu’elle découvre les actualités et les activités des associations qu’elle suit. Il y a 5 ans, elle ne connaissait absolument rien en informatique. « Ce sont Jean-Paul et Maité, de l’Espace Public Numerique de Villers la Ville, qui m’ont tout appris…surfer, avoir un compte facebook, chercher l’info, s’abonner à des pages, à des newsletters… et grâce à l’informatique aujourd’hui, je suis au courant de tout ce qui se passe sur le territoire »

Avec Marie Louise, dés que le Monty ouvre ses portes, elles sont là toutes les deux aux concerts, aux dégustations de bières, aux spectacles. Thérèse venait voir des dessins animés au Monty il y a 50 ans. Elle a suivi l’évolution des travaux, du projet et c’est tout naturellement qu’elle s’y est engagée. C’est aussi au Centre culturel de Genappe qu’elles vont aussi donner des coups de mains, « policières » pendant la journée des enfants, coups de main à la couture, elles participent à toutes les activités. “J’adore cette jeune équipe”, nous glisse Thérèse avec le sourire.

 

À Villers-la-Ville, outre l’EPN, Thérèse s’implique aussi avec l’info-tourisme, elle aide aux animations, fait le lien avec Genappe, prépare des repas. Chaque 2e jeudi du mois, elle part en rando avec le club de marche de Villers.

Toutes les deux aimeraient bien qu’il y ait plus de liens entre les associations des deux communes, qu’une navette soit mise en place, pour faciliter les déplacements et que les gens se déplacent aux activités dans les deux communes… “Pierre, tu n’es jamais venu au repas québécois à Villers-la-Ville ! Cette année tu viens !” me lance Thérèse malicieuse… Je ne peux qu’obtempérer. Promis, je viendrai !

Pierre, 19/06/2020

 

Share This
X